Actualités 2015

Une histoire

des circulations

en Limousin :

l'ouvrage est sorti !

 

 

 voyez la rubrique Circulations

 

 

Il a été présenté lors de l'assemblée générale 2015.

L'assemblée générale s'est tenue aux Archives départementales le 4 octobre.

Le prix Lémovice a été remis à Timothée Brunet pour son master 2 : L'articulation de l'ethnos et de la Cité–État en Grèce du Nord, durant la guerre du Péloponnèse.

Ci-dessus le lauréat en compagnie de sa directrice de mémoire Gaëlle Tallet, de la trésorière et du président.

La journée a commencé par une assemblée générale extraordinaire destinée à modifier les statuts de RHL.

Les statuts modifiés permettent à des personnes non titulaires des titres universitaires requis d'adhérer à RHL moyennant certaines conditions, et créent une catégorie de membres d'honneur.

L'assemblée générale ordinaire a notamment débattu du prochain chantier de recherche. 

Les principaux thèmes proposés sont : - la famille ; - l'innovation ; - vivre ensemble ; - le rapport au temps.

A défaut d'un thème intégrateur unique, on pourrait envisager que plusieurs chantiers soient ouverts, en fonction de leur faisabilité pour les différentes périodes.



 

Forum des associations de Limoges

5-6 septembre 2015. RHL y était.

 



 Cette année l'histoire sort de terre !

On n'y croyait plus...

Mais on avait tort : deux sites majeurs pour l'histoire du Limousin et de la Marche ont fait (ou font encore) l'objet de fouilles. Ci-dessous les chantiers de l'abbaye Saint-Martial à Limoges (équipe Eveha) et de l'abbaye de Grandmont à Saint-Sylvestre (dir. Philippe Racinet). Tous les amoureux d'histoire attendent les résultats avec fébrilité !

Ci-dessus : Saint-Martial (place de la République à Limoges)

Ci-dessous : Grandmont (Saint-Sylvestre)


  Samedi 31 janvier, café de l'Histoire :

  Père et fils au temps des Lumières

 Lettres d'un petit notable de Limoges

 par Michel Kiener

Un document rarissime, qui devrait prendre place parmi les textes de référence publiés sur le XVIIIe siècle : plus de cent lettres écrites entre 1770 et 1780, en réponse à son « cher fils » garde du corps à Versailles, par le subdélégué de Limoges, collaborateur de l’intendant Turgot. A l’aube du romantisme, voici un noble en père aimant, une Sévigné de province qui rend compte de sa vie de famille, raconte les potins en cours et nous renseigne sur la vie des gardes de la Compagnie écossaise.

Ces cent quatre lettres, précédées d’une riche introduction, viennent d'être publiées par les Presses universitaires de Limoges - Pulim.

Michel Kiener, historien bien connu qui a réalisé ce travail, nous fera pénétrer dans l'intimité du petit monde des notables limougeauds avant la Révolution, avec sa passion toujours communicative.