Opinions sur le nom de la Grande Région

J'adhère à votre proposition d'intégrer le nom AQUITAINE pour la grande région: ceci s'impose effectivement.
Michèle Bourzat (Limoges)


Pour ma part, j'ai déjà proposé "Grande Aquitaine"

pour qu'il n'y ait pas d'ambiguité avec la "petite" Aquitaine actuelle.

Mais le mot "Aquitaine" s'impose évidemment à tous les historiens !

JP Thuillat (Saint-Yrieix-la-Perche)


Excellente initiative !
Quand je pense que le "pays" du Nord de la Haute-Vienne s'appelle "Haut-Limousin" '(et non Basse Marche qui paraît-il faisait péjoratif !), c'est bien, je suppose, qu'aucun historien n'a pu se faire entendre !
Je soutiens totalement votre initiative.

Nicole RAYNAUD (Bussière-Boffy, 87)


 En tant qu’historienne médiéviste travaillant beaucoup sur les Landes, je ne peux que vous suivre quant à attribuer le nom d’Aquitaine à cette nouvelle région.

Cela fait référence à une vaste Aquitaine, comme vous le dites très bien dans l’argumentaire.
 
Jeanne-Marie Fritz
docteur en histoire médiévale (Mont-de-Marsan)

 Ce nom est beau et légitime. Au-delà de l'argumentaire solide, il ajoute un peu de poésie à toutes ces appellations "administratives" barbares.... Il dit, en filigrane, tout un art de vivre qui traverse les siècles.

Josépha Herman-Bredel (Vicq-sur-Breuilh, 87)


 (Message posté sur www.magranderegion.fr )

La grande région devrait reprendre le beau nom d'Aquitaine, car son territoire correspond globalement à l'Aquitaine médiévale. Tandis que la région bordelaise relevait de la Gascogne, le Limousin et Poitou-Charentes ont constitué le coeur historique de l'Aquitaine (royaume puis duché) pendant de longs siècles.

Si l'on parvient à expliquer clairement ce fait aux habitants du Limousin, ils ne devraient pas craindre que l'adoption de ce nom ne soit synonyme d'une sorte "d'annexion" par une entité étrangère. Tout au contraire, ils sont en droit de revendiquer une grande partie de cet héritage prestigieux. On peut en dire autant des Poitevins.

L'association Rencontre des Historiens du Limousin a pris position sur ce sujet et va donc s'employer à faire connaître les arguments qui plaident en ce sens. Une synthèse historique succincte est disponible sur son site Internet et une page a été ouverte afin de recueillir les opinions quelles qu'elles soient : http://www.historiensdulimousin.fr/215973540 .

Robert Chanaud, président de Rencontre des Historiens du Limousin (Limoges)


 Quelle belle plage !

 Un jour je rencontrai dans le bocage haut - viennois un homme en slip de bain portant une serviette autour du cou. Il courait éperdument vers louest. Je lui demandai où il allait  : "je vais me baigner". J'objectai : "mais la mer est à 200 Km d'ici !". Le baigneur rétorqua : "Quelle belle plage !".

Hélas, dans le débat qui s’engage autour d’un  nom de baptême je  ne pense pas que les limousins puissent se satisfaire d’une démonstration par l’absurde pour compenser un sentiment de relégation . Vous avez raison de raviver les aquitaines racines historiques. Encore faudrait il que sur le site magranderegion.com l’histoire des frontières et des conquêtes soit rappelée. Je n’ai rien lu qui allait dans ce sens. Il y a urgence à apprendre ou réapprendre l’évolution des territoires et des pays pour aider à choisir dans la cohérence.

Il y a quelques mois déjà je fis parvenir à Gérard Vandenbroucke une proposition très personnelle portant sur l’appellation de la future région.  Je proposai , comme un souffle d’aventure, le nom "La Nouvelle Guyenne".

L'approche du cercle des historiens est juste. Mais les temps ont changé et s’appeler  aujourd’hui Aquitaine induit une forme d’allégeance au… Duc de Bordeaux d’où les offres standards et désincarnées comme  Grand Sud Ouest Atlantique . Pourquoi pas Grand Sud-Ouest 2000 ? Ce genre d’ appellations a pour effet d’écarter le campagnard Limousin qui devrait , promptement, se réapproprier l’Aquitaine dont il fit partie. 

Après tout, pourquoi pas ALIENOR ? , identifier la future région à une femme devenue mythique serait un compromis mediatico historique. Stéphane Bern  présentait récemment une émission sur Alienor au cours de laquelle il fut bien difficile d’entendre énoncer le moindre défaut du personnage porté aux nues par le trouvère cathodique. 

Sérieusement, le Limousin - Plantagenet où fut couronné et mortellement blessé Richard fils chéri de sa maman aurait toute légitimité à appartenir à "L’ALIENOR". Une région retrouvant ses frontières  et de surcroit portant le nom d’une femme célèbre devenue, avec son fils, star de roman et du grand écran, ça aurait de la gueule : Le lion en hiver, La rose et la flèche, Robin des Bois de Michael Curtiz (1938) et Ridley Scott (2010). Revoir ces films c’est adopter LAlienor.

Duby disait, les historiens sont des rêveurs, mais des rêveurs intelligents.  Essayons.

Marc Wilmart, Journaliste. Président fondateur de la Cinémathèque régionale (du Limousin)


AQUITAINE ! Voici le nom fédérateur pour la nouvelle région. Tout un chacun conserve le souvenir de la leçon de géographie sur le bassin aquitain et, pour ceux qui s'intéressent à l'histoire ce nom s'impose comme une évidence.
Noëlle BERTRAND, Dun-le-Palestel


 L’appellation Grand Sud-Ouest a vraiment une connotation technocratique "aménagement du territoire". L’Aquitaine a une histoire plurimillénaire qui nous fait rêver. Je soutiens votre proposition.
Yves Delassis, Condat sur Vienne (87)


Oui, je trouve que le terme Aquitaine conviendrait parfaitement à notre future région, puisque c'est une simple application de l'Histoire.

Jean Pasteau, 87400


Les appellations telles que Grand Sud-Ouest ou Sud-Ouest ne sont que des noms d'orientations, sans âme. Historiquement, le nom d'Aquitaine convient parfaitement. Respectons la mémoire de notre histoire et notre identité, c'est mon avis.

Ginette Pradeau (87)


 Le nom de la grande Région
Je soutiens totalement la proposition de RHL d'attribuer l'appellation AQUITAINE à la région qui sera crée au 1er janvier 2016. On pourrait aussi adopter GRANDE AQUITAINE, pour la distinguer de la région actuelle.
Mais le nom ne fait pas tout : il faudrait également que la position du chef-lieu de la nouvelle région, ou la localisation de quelques grandes administrations régionales prenne en compte le Limousin. Mais, que font nos candidats ?

Laurent Pelpel (Saint-Junien)


  Je vous suggère comme nom de région "Aquitania" ce qui lui donne une coloration plus occitane...

René Burget (Limoges)


 Merci de vos précisions historiques et justifications relatives au choix du nom de notre région.
Je suis ingénieur en mécanique industrielle et pas historien diplômé, mais intéressé depuis toujours par l'histoire des hommes, de leurs efforts continus pour se constituer en groupes organisés, en sociétés, en pays…
Avec mes modestes connaissances de cette histoire, je suis arrivé à la même conclusion que vous : notre région doit s'appeler l'Aquitaine. Le mot suffit, il n'a besoin d'aucun qualificatif qui, en voulant le préciser, ne ferait que le restreindre.

Bernard Lasserre (33, Savignac)


 Le nom " Aquitaine" sans rien d'autre pour désigner la "grande région" me paraît bien préférable à Sud-Ouest ou à " en bas à gauche " par exemple.

Alain Texier (Limoges)

_________________________________________________________________________